Palmarès 2020 des Grands Prix de la Distribution Automobile

La 19e édition des Grands Prix de la Distribution Automobile, organisée par le Journal de l’Automobile, s’est déroulée en digital, le 9 février 2021. L’occasion de mettre à l’honneur 11 groupes et distributeurs pour leurs innovations et leurs performances.

Année exceptionnelle, édition exceptionnelle : les Grands Prix de la Distribution Automobile se sont déroulés dans un format inédit, digital, pendant lequel les lauréats se sont succédés en direct en plateau ou en duplex.

#GPDA2020 - En partenariat avec

Lauréats 2020

Service a l'atelier

Franck Stival, président du groupe Scala

Service à l’atelier : Groupe Scala

Les équipes du groupe Scala, présidé par Franck Stival, ont eu l’excellente idée de créer un QR code sur une étiquette autocollante placée sur chaque portière de véhicule qui passe par le service après-vente des concessions. « Si un automobiliste voit apparaître un voyant sur son tableau de bord, il n’a qu’à scanner le QR code pour prendre rendez‑vous. Il peut le faire depuis le lieu de son choix, au moment où il veut », appuie Jonathan Jaréma, assistant marketing. Après avoir pris rendez‑vous via le QR code, il est systématiquement contacté pour veiller à ce qu’il s’agisse bien du bon véhicule avec le bon kilométrage. Ce QR code a été apposé dans tous les véhicules de passage en atelier au sein des trois concessions du groupe Scala, mais également dans les VN et VO vendus et exposés. Un système qui a non seulement permis de désengorger les standards téléphoniques, mais aussi de faire sauter les barrières entre les services. L’implication des équipes VN, VO, atelier et réception permet à chacun d’expliquer et de mettre en avant auprès des clients de ce système.

Innovation sociale

Édouard Moutet, responsable après-vente du goupe GCA

Innovation sociale : Groupe GCA

Cette récompense a été attribuée au groupe GCA pour la mise en place d’un pay plan pour les équipes après-vente où les résultats d’une équipe tout entière déterminent les primes qui seront versées à chaque individu. Grâce à cette méthode, le chiffre d’affaires à l’atelier a progressé de 11 % sur un an. « Nous avons initié le mouvement avec la vente de pneumatiques. Auparavant, nous ne regardions pas le nombre de pneus vendus par semaine. Notre premier objectif a donc été de donner une visibilité et un état des lieux hebdomadaire au directeur après‑vente« , avance Édouard Moutet, responsable après-vente du goupe GCA. « Puis, au fur et à mesure, d’autres éléments ont été ajoutés au tableau : la main‑d’œuvre, la vente de pièces, d’accessoires, la satisfaction client, la charge du planning ». Au final, sur l’année, le montant des primes a augmenté de 50 %, les ventes de pneumatiques ont crû de 37 % également.

innovation digitale

Yorick Hessel, directeur digital du groupe Emil Frey France

Innovation digitale : Groupe Emil Frey France

« L’achat de voitures en ligne est aujourd’hui en augmentation, même si les chiffres restent encore faibles par rap‑ port au marché total, mais la demande ne cesse de croître, à l’image de ce qui se passe dans les autres secteurs. Nos clients sont à la recherche d’une expérience d’achat simple, rapide, sans stress, tout en voulant évidemment se faire livrer chez eux », affirme Yorick Hessel, directeur digital du groupe Emil Frey France, qui estime que le potentiel réel de vente de VO en ligne serait de 15 %. Ce dernier a conduit le projet de vente 100 en ligne qui est proposé dans le véhicule d’occasion. Pour répondre à cette demande, le groupe a donc décidé, il y a deux ans, de tester le concept de parcours digital complet sur un stock dédié, à partir d’une concession virtuelle. Un essai réalisé avec 250 véhicules d’occasion en ligne pour apprendre et améliorer le parcours. Aujourd’hui, près de 12 000 voitures d’occasion sont disponibles en ligne avec une condition d’entrée : avoir moins de trois ans d’âge et moins de 60 000 km.

service à l'atelier

Robert‑Claude Soria, président de Clara Automobiles

Innovation véhicule d’occasion : Groupe Dubreuil

Depuis déjà longtemps innovant en matière de commerce VO, le groupe Dubreuil s’illustre à nouveau : il remporte le prix Innovation VO grâce à son application manouvellevoiture.com. Au programme de cette application, suggérée à travers le site : la découverte du stock de VO, à 360°, tous prêts à partir, dans quatre environnements différents, les plus réalistes possibles. Les utilisateurs peuvent également constituer leur garage virtuel, financer et réserver en ligne leur nouveau véhicule. « Une fois l’application écumée, le client peut faire partager ses choix à travers ce garage virtuel pouvant contenir 5 voitures. La prérogative d’un VO est d’être unique : quand l’automobiliste en trouve un qui correspond d’aussi près que possible à ses désirs, nous lui offrons la possibilité de le sauvegarder dans ce garage virtuel. La démarche est impliquante pour l’acheteur : quand on place une voiture dans le garage, elle devient un peu la sienne. Cela marque le premier pas de l’acte de vente », détaille Robert‑Claude Soria, président de Clara Automobiles.

Mixité dans la distribution

Ludovic Garcia, président du groupe LG Automobiles

Mixité dans la distribution : LG Automobiles

Dans un milieu de la distribution encore largement masculin, le groupe LG Automobiles sort du lot. C’est ce qu’a voulu souligner le jury en décernant à l’opérateur ce prix de la mixité. Plusieurs éléments prouvent que la recherche de cet idéal n’est pas une question d’opportunisme, mais bien une volonté ancrée de longue date. Des données quantitatives d’abord : l’opérateur compte 26 % de femmes dans ses effectifs globaux, soit 111 femmes pour 321 hommes. Le comité de direction approche, quant à lui, la parité avec 11 hommes et 9 femmes, occupant des postes clés tels que la direction des ressources humaines, financière, marketing ou encore de la qualité Le pourcentage des femmes managers frôle les 30 %, tandis que la parité est quasiment atteinte dans les services VN et VO. Et même en atelier, bastion masculin par excellence, cette volonté fait son chemin, avec 11 femmes sur 100 collaborateurs. Ludovic Garcia, président du groupe, se défend pourtant de pratiquer toute discrimination positive. « Nous n’avons pas de politique orientée vers les femmes, tout est une question d’humains », souligne‑t‑il.

e-reputation

Arnaud Procureur, président du groupe Progeda

Meilleure e-réputation : Groupe Progeda

Pour la première fois, les Grands Prix de la Distribution Automobile ont récompensé le groupe affichant la meilleure e‑réputation. Cette année, la première place revient au groupe Progeda, présidé par Arnaud Procureur, qui affiche une note de 9 sur 10 grâce à nos partenaires Fidcar et Custeed, qui ont accepté de nous livrer les résultats, pout les activités VN, VO et après-vente de près de 2000 concessions appartenant à 150 groupes de distribution en France. Le distri‑ buteur détient 6 sites de commercialisation affichant les panneaux Ford et Mazda à Chartres (28), Anger‑ ville‑la‑Campagne (27), Vernouillet (28), L’Aigle (61) et Mortagne‑au‑Perche (61). Son bilan présente un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros, avec 2000 VN vendus (1800 Ford et 200 Mazda) et 1000 véhicules d’occasion à particulier. « Je relève bien sûr l’ensemble des indicateurs, mais cette satisfaction provient surtout de notre stratégie de service à la clientèle. Pas question d’attendre Internet pour bien servir nos clients », affirme Arnaud Procureur.

e-reputation

Édouard Schumacher, président de LS Group

Saga familiale : LS Group

Quand l’amitié se transmet de génération en génération dans l’automobile, cela peut donner naissance à un groupe unique, comme l’ont vécu les entités Lamirault et Schumacher unies depuis 2018, mais dont la naissance d’une nouvelle saga familiale s’est révélée, en 2020, en pleine crise du coronavirus. « Pendant 18 mois, après notre fusion, nous avons initié la mise en commun de beaucoup de services, comme le marketing, la relation client ou encore les ressources humaines, mais l’immense respect que nous avons les uns pour les autres nous a plongés dans une forme d’immobilisme, qui aurait pu nous tuer. Mais c’est une nouvelle fois ce qui, nous aussi, nous a sauvés : nous avons fait le choix de l’entreprise », poursuit Édouard Schumacher, qui prend désormais la tête de toutes les opérations du groupe.

distributeur de l'année

Jean‑Charles Verbaere, président du groupe Verbaere

Distributeur de l’Année : Jean-Charles Verbaere

Le jury des GPDA a décidé, unanimement, de décerner le prestigieux prix du distributeur de l’année à Jean‑Charles Verbaere, petit‑fils du fondateur, a pris les rênes du groupe il y a près de huit ans. « J’ai eu la chance d’apprendre aux côtés de mon père, d’évoluer à tous les postes pendant plus de 10 ans dans l’entreprise, confie-t-il. Cela a été une vraie satisfaction de reprendre l’affaire familiale et de constater que tous les collaborateurs ont suivi et ont donc adhéré à la nouvelle direction. »  Son caractère innovant a d’ailleurs été salué par le jury avec, en lumière, des initiatives telles que le lancement de contrats d’entretien, la vente de pièces sur Internet ou encore la création d’une cellule entreprise pour les marques de moins de deux points de marché. « Ce qui m’anime, c’est la volonté d’entreprendre. En tant que chef d’entreprise, avancer, développer, investir est mon moteur quotidien. On a tendance à trop attendre que les constructeurs en se plaignant que ça n’arrive pas assez vite, alors que nous, distributeurs, pouvons amener notre lot d’idées », estime Jean‑Charles Verbaere.

concession de l'année

Patrick Glachant, Philippe Guilmeau et Jean‑Louis Guilmault, groupe Ancenis.

Concession de l’année : Renault Ancenis, groupe Guilmault

Une nouvelle fois, une affaire distribuant les marques Renault et Dacia a été récompensée du titre de la concession de l’année. Il s’agit du site d’Ancenis, en Loire‑Atlantique (44), appartenant au groupe de Jean‑Louis Guilmault. Créé en 1983 par ce dernier, le groupe rachète trois décennies plus tard cette affaire, qui devient la plus importante, avec celle de Laval. Mais son potentiel s’est véritablement révélé ces dernières années, à travers une belle progression de ses indicateurs. Petit florilège : entre 2017 et 2019, le chiffre d’affaires engrangé s’est accru d’un tiers, pour atteindre près de 31 millions d’euros. Dans le même temps, le résultat net a bondi, pour passer de 287000 à 657000 euros, soit une hausse de 130 %. Pour Patrick Glachant, directeur général de l’entreprise, cette success story tient principalement à un homme : Philippe Guilmeau dont le tour de force est d’avoir réussi à mobiliser une équipe d’une cinquantaine de collaborateurs vers un but commun : la performance.

groupe de l'année

Eric Stierlen, président du directoire du groupe Eden Auto.

Groupe de l’année : Eden Auto

A fin 2019, année qui sert de référence pour ces Grands Prix de la Distribution Automobile, Eden Auto regroupe 83 concessions principales et distribue 14 marques. La progression est assez fulgurante : entre 2019 et 2018, les ventes VN ont bondi de 47 %, celles du VO de 39 % et le chiffre d’affaires a dépassé le milliard d’euros comme le prévoyait le plan stratégique, contre 600 millions d’euros en 2016. Ces résultats apportent le meilleur indice de performance, calculé par Le Journal de l’Automobile au titre de l’année 2019. Sur cette même période, la rentabilité du groupe atteint 1 % mais qui aurait pu être bien supérieure sans les investissements massifs notamment dans le domaine de l’informatique.

« Eden Auto est resté une entreprise familiale où l’humain a plus d’importance que les capitaux de l’entreprise. Je me réjouis d’avoir des hommes de cette qualité à mes côtés, ce qui nous permet de travailler dans un très bon esprit, en interne ou avec les constructeurs« , avance Eric Stierlen, président du directoire du groupe Eden Auto.

groupe français en Europe

Stéphane Bailly, président du groupe CAR Avenue

Groupe français en Europe : CAR Avenue

Le groupe CAR Avenue, présidé par Stéphane Bailly, remporte le prix du groupe français en Europe, avec une progression de 12 places dans le top 50 européen entre 2018 et 2019. En plus de la Belgique et du Luxembourg, le groupe vise désormais l’Allemagne. « Toute notre stratégie de développement, par laquelle nous sommes passés de 12 showrooms jusqu’en 2006 à près de 130 concessions et services en 2021, repose sur une valeur : la proximité et un objectif : la complémentarité des marques. « Je le dis souvent, nous faisons un métier de retail. Il est donc fondamental de rester proches de nos clients, de nos équipes et de nos territoires. Nous continuerons à aborder les opportunités de croissance sous cet angle de la proximité et de la complémentarité des marques que nous commercialisons sur ces territoires, dans une logique d’intégration », précise Stéphane Bailly, président de CAR Avenue.